La Terre est notre métier : le salon du bio rallie les acteurs d'une filière qui décolle

« Changement d’échelle de la bio : on y est, qu’est-ce qu’on fait ? » Le titre de cette conférence du 28 septembre donne le ton. Alors que le rythme de croissance de la bio s’accélère, les professionnels de la filière venus s’exprimer lors de la 14e édition du salon « La terre est notre métier » n’ont plus besoin de revendiquer le bien-fondé de leur démarche. Pour Stéphanie Pageot, présidente de la Fédération nationale de l’agriculture biologique (Fnab), le nouveau défi est clair : « Il faut changer d’échelle sans perdre nos valeurs et notre éthique. »

C’est dans cette optique que producteurs, chercheurs, élus, entreprises, représentants de coopératives, d’instituts techniques et de réseaux de consommateurs… et simples curieux se sont rassemblés à Retiers (35) les 28 et 29 septembre.
Intervenants et visiteurs ont pu témoigner de démarches et réinventer la filière de la bio lors de conférences thématiques, échanger sur des stands avec la centaine d’exposants présents et faire un tour du côté du pôle démonstration où les développeurs de robots et sélectionneurs présentaient leurs créations. Les curieux trouvaient aux points restauration des produits locaux, végé parfois, bio toujours. Et pouvaient, en repartant, passer par un marché de producteurs. « Tout est fait pour repartir avec plein de nouvelles idées ! », a conclu Stéphanie Pageot.