Label bas-carbone en grandes cultures, le Naca informe les négociants

Pour informer ses adhérents sur le label bas carbone en grandes cultures, le Négoce agricole Centre Atlantique (Naca) a organisé une réunion d'échanges, le 5 mai. Objectif : transmettre un maximum d'informations pour donner envie de monter des projets, en amont de la validation de la méthodologie grandes cultures, toujours en attente.
méthode bas carbone ; performance
Déposée en décembre dernier auprès du ministère de la Transition écologique, la méthodologie pour les grandes cultures du label bas carbone n'a pas encore été validée. Attendue en début d'année, cette validation est désormais annoncée pour le courant du mois de mai. En prévision de ce nouveau dispositif, le Négoce agricole Centre Atlantique (Naca) a organisé, le 5 mai, un temps d'échange sur le sujet, en partenariat avec Arvalis. Une quarantaine d'adhérents du réseau était venue s'informer. « Il y a une grosse attente, les négociants ont besoin d'informations », assure Nicolas Pugeaux, chargé de mission eau-environnement…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

Autres articles du fil