Label bas carbone, la filière méthanisation veut crédibiliser sa future méthode pour les grosses unités

La place de la méthanisation dans le label bas-carbone se joue actuellement à deux niveaux. Pour les grosses unités, l'Association des agriculteurs méthaniseurs de France (AAMF) a contacté l'Ademe pour créer un outil afin de réaliser des bilans carbone fiables, préalables à toute méthode. Pour les petites unités, la tendance est d'intégrer la méthanisation à des méthodes « filière », appliquées à l'exploitation.
agripower ; méthanisation ; gaz russe ; filière méthanisation ; méthode
Comment valoriser la contribution de la méthanisation à une agriculture bas carbone ? Les acteurs de la filière se mobilisent pour donner une réponse à cette question. Lors de son assemblée générale de septembre 2021, l'Association des agriculteurs méthaniseurs de France (AAMF) se montrait déterminée à accompagner ses adhérents vers le label bas-carbone. Concernant la méthode pour les moyennes et grandes unités, l'AAMF évoquait alors un travail mené en lien avec GRDF.

Crédibiliser la (future) méthode pour les grosses unités

Un an plus tard, selon nos informations, le ministère de la Transition écologique se…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

Inscription à la newsletter Innovations

En validant ce formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Autres articles du fil