L’Ademe analyse l’impact des scénarios de neutralité carbone sur les sols

L’Ademe a présenté une déclinaison de son étude Transition(s) 2050, le 22 mars, avec une analyse de l’impact des scénarios sur le changement d’affectation des sols, la dégradation des puits de carbone et l’artificialisation des surfaces.
sols ; ACS
L’Ademe poursuit l’analyse de son étude « Transition(s) 2050 », dans laquelle elle dresse quatre scénarios : génération frugale (S1), coopérations territoriales (S2), technologies vertes (S3) et pari réparateur (S4), par ordre de sobriété et d’implication technologique croissantes. Le 22 mars, elle a présenté, en visioconférence, trois nouveaux épisodes, dont une analyse de l’impact de ces scénarios sur les sols. L’enjeu est majeur : le territoire national perd onze hectares toutes les heures. « L’artificialisation a augmenté de 70 % en quinze ans, indique Jean-Louis Bergey, responsable du projet prospective Transition(s) 2050. L’artificialisation…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

Inscription à la newsletter Innovations

En validant ce formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Autres articles du fil