L’Ademe lance un appel à projets pour réduire la pollution de l'air

L’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) lance, le 6 juillet 2018, son quatrième appel à projets « Cortea ». Un acronyme pour « connaissances, réduction à la source et traitement des émissions de polluants dans l’air. »
Ciblé sur la recherche et développement, l’appel a pour objectif de faire émerger des projets orientés vers l’amélioration de la qualité de l’air intérieur et extérieur. Sur cette dernière catégorie, l’agriculture est évidemment concernée au premier chef. Trois priorités sont établies :

  • mieux caractériser des émissions ;
  • développer des technologies et des pratiques innovantes pour limiter les émissions ;
  • proposer de démarches et d’outils d’aide à la décision facilitant la mise en œuvre des actions de réduction des émissions à l’échelle d’un territoire ou d’une filière agricole.

Des enjeux variables selon les polluants

Ces priorités s’appliquent différemment selon les polluants visés. Pour l’ammoniac, par exemple, les connaissances liées aux mécanismes d’émissions sont considérées comme globalement suffisantes : ce sont plutôt des actions pour les limiter qui sont espérées, ou des moyens de diffuser les bonnes pratiques identifiées. Concernant les composés organiques volatils biogéniques (COVb) et les pesticides, les processus d’émission vers l’air et leur quantification restent à peaufiner.
Les dossiers sont à déposer avant le 15 octobre 2017.

close

Inscription à la newsletter Innovations

En validant ce formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

close

Inscription à la newsletter Innovations

En validant ce formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

close

Inscription à la newsletter Innovations

En validant ce formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.