L’Ademe s’organise pour préparer la dimension réglementaire de l’affichage environnemental

L'Ademe se prépare au changement de dimension de l'affichage environnemental prévu par la loi Climat. Un poste transversal a été créé et confié à Vincent Colomb, courant juin. Objectif : capitaliser sur l'avance prise par les filières agroalimentaires, pour initier ou compléter les démarches initiées dans les autres secteurs concernés.
affichage environnemental
Ça bouge dans l'organigramme de l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie, Ademe. Vincent Colomb est, depuis le 15 juin, coordinateur affichage environnemental. Ce poste nouvellement créé présente une particularité : il est rattaché à deux directions de l'Ademe, en l'occurrence « économie circulaire » et « bioéconomie et énergie renouvelable ». L'idée est de faciliter l'interactivité de ce poste avec les équipes et bases de données de ces deux directions.

Affichage environnemental, de l'expérimentation à la réglementation

« Le moteur de cette évolution dans notre organisation, c'est la loi Climat, explique l'intéressé. Jusqu'à présent,…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

Autres articles du fil