L’Agence Bio envisage des mesures pour contrer le « biobashing »

A l’occasion des 20 ans de l’Agence Bio, le 13 octobre, le groupe a exprimé son souhait de pousser le label plus loin. Dans le futur, la feuille blanche sur fond vert devra garantir notamment une juste répartition des revenus, et des actions pour la biodiversité. Des ambitions qui ont pour but d'atteindre les 18 % de la SAU en bio d’ici à 2027, objectif fixé par le Plan Ambition Bio 2022 du Gouvernement.
Agence Bio
Philippe Henry, premier à gauche, s'est exprimé à l'occasion des 20 ans de l'Agence Bio, sur l'avenir du label.
Alors que la Fnab prépare un cahier des charges plus exigeant pour le bio en France, L’Agence Bio a annoncé le 13 octobre, son engagement dans ce sens. A l’occasion de la célébration de ses 20 ans à Paris, le groupe a notamment mentionné les sujets de « la prise en compte des enjeux de biodiversité, et le respect mutuel des relations commerciales », comme cite Barbara Pompili, ministre de la Transition écologique, dans un discours enregistré pour l’événement.

L'Agence bio formule des ambitions pour contrer le biobashing

Philippe Henry, président de l’Agence, a insisté : « nous…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

Inscription à la newsletter Innovations

En validant ce formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Autres articles du fil