L’AGPB et l’OFB publient des recommandations pour favoriser la biodiversité

L’association générale des producteurs de blé et l’Office français de la biodiversité ont travaillé ensemble au développement de neuf pratiques conciliant agronomie, économie, environnement et faune sauvage.
Les céréaliers peuvent-ils être acteurs de la biodiversité ? C’est en tout cas l’objectif d’un guide issu d’un travail conjoint entre l’Association des producteurs de blé, AGPB, et l’Office français pour la biodiversité, OFB. Le point de départ de l’ouvrage est que l’agriculture est une des solutions pour préserver la biodiversité. Mais encore faut-il faire connaître les bonnes pratiques.

Les céréaliers, acteurs de la biodiversité

«…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

 

Je suis convaincu

Mais je veux bien essayer quand même

JE TESTE

15 jours, gratuit, sans engagement

Abonnez-vous

Autres articles du fil