L’agriculture au cœur de la Convention citoyenne pour le climat

Tirés au sort à la fin de l’été dernier, les 150 membres de la Convention citoyenne pour le climat ont présenté, leurs 150 propositions à Emmanuel Macron, le 21 juin. Près d’un tiers d’entre elles concernent l’alimentation et l’agriculture, témoignant de l’importance prise par ces enjeux. Mais les acteurs de ces secteurs regrettent des mesures déconnectées des réalités du secteur.
L’agriculture a un rôle à jouer dans la transition de nos sociétés, les citoyens l’ont bien compris. En témoignent les résultats de plusieurs consultations, avec en dernier lieu, ceux de la Convention citoyenne pour le climat. Fruit de huit mois de travaux, les 150 propositions devant permettre de réduire d’au moins 40 % les émissions de gaz à effet de serre d’ici à 2030, par rapport à 1990, ont été transmises au Président de la République, Emmanuel Macron, le 21 juin. Près d’un tiers d’entre elles…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

Autres articles du fil