L’agroécologie au cœur des 200 propositions de la mission sur la ruralité

L’agenda rural, promis par Emmanuel Macron, doit être révélé lors du congrès de l’Association des maires ruraux, le 21 septembre. Il a été demandé par l’Association des Maires ruraux de France (AMRF), l’Association nationale nouvelle ruralité (ANNR) et l’association internationale Rural environnement développement (RED). Dans ce cadre, cinq élus issus des ruralités ont été missionnés, en mars, afin de procéder à de larges consultations. Le rapport de cette mission, forte de 200 propositions, a été remis, le 26 juillet 2019 dans l’Allier, à la ministre de la Cohésion des territoires, Jacqueline Gourault, et le ministre de l’Agriculture, Didier Guillaume. Objectif : améliorer le quotidien des territoires ruraux.

Des mesures sur l’agriculture et la transition écologique

Seize mesures concernent l’agriculture, telles que : encourager le soutien aux petites exploitations à taille familiale dans la Pac, conditionner les validations des transmissions par les Safer au regard de trois critères (durabilité des surfaces de production, levier en termes d’emploi, plus-value environnementale), développer les nouvelles pratiques comme l’exercice collectif des activités agricoles ou l’agriculture biologique.

Un fonds de solidarité environnementale

En ce qui concerne la transition écologique, sept propositions sont formulées, avec en première ligne la mise en place d’un fonds de solidarité environnementale, alimenté par les collectivités territoriales et les entreprises les plus polluantes, afin de rémunérer les services environnementaux rendus par les territoires ruraux.

Dans un communiqué, la Fédération nationale des syndicats d’exploitants agricoles (FNSEA) se réjouit du constat dressé par le rapport sur les territoires ruraux. « Le cadre financier européen 2021/27 revêt une importante particulière pour la ruralité. La mission ruralité ne s’y est pas trompée lorsqu’elle alerte sur la baisse envisagée du budget européen et particulièrement sur celui de la Pac », rappelle-t-elle à cette occasion.