L’alliance BFC au cœur de la diversification de Dijon Céréales

La 28e assemblée générale de la coopérative Dijon Céréales a été l’occasion de dresser le bilan de l’année et des projets en cours, mais surtout, de rendre hommage à Pierre Guez, qui en fut le directeur jusqu’à l’année dernière. Il a initié de nombreux projets structurants pour la coopérative : de sa création en 1993 en fusionnant 13 entreprises régionales, au lancement fin 2017, de l’Alliance BFC, regroupant les coopératives Bourgogne du Sud, Terre Comtoise et Dijon Céréales. « Nos autres collègues de Bourgogne-Franche-Comté nous rejoindront avec le temps », assure, confiant, Christophe Richardot, directeur général de Dijon Céréales et de l’Alliance BFC. Cette union se situe désormais au cœur des projets de développement de la coopérative bourguignonne, notamment en matière de diversification.

Des protéines végétales pour l’alimentation humaine
Sur l’initiative de Bourgogne du Sud, l’Alliance BFC a créé Selvah, une entreprise destinée à produire des protéines végétales texturées (PVT) à destination de l’alimentation humaine. Dijon Céréales et Bourgogne du Sud produiront à partir de l’été 2019 des protéines de soja très riches en protéines (plus de 50 %) et à faibles teneurs en matière grasse (pas plus de 7 %). Un moyen pour les agriculteurs de diversifier leurs rotations et d’assurer des débouchés pour ceux déjà engagés dans cette culture. L’outil sera implanté à Ciel, dans le Doubs, sur l’usine de production de semences. « Décathlon a déjà montré son intérêt pour ce type de produits à destination des sportifs », souligne Christophe Richardot.

Trois grands projets de méthaniseurs
L’alliance portera aussi trois projets de méthanisation de grande envergure, regroupant chacun 150 exploitations. Ils devraient se concrétiser d’ici à deux ans. Les méthaniseurs devraient être alimentés avec des productions 100 % végétales, principalement des Cives (Cultures intermédiaires à vocation énergétique). Pour travailler sur la diversification des cultures et les nouvelles pratiques, l’Alliance BFC lancera 16 plateformes de R&D en 2019, après un premier essai concluant en 2018.

Les chiffres 2017/2018 de Dijon Céréales : CA Coop 292 M€ ; 906 000 t de collecte ; CA appro 159,8 M€.

Autres articles du fil

Un nouveau directeur à la tête de Perriol-Jeudy

23 septembre 2021
Bruno Piquandet a pris la tête du négoce de pommes de terre Perriol-Jeudy le 1er juillet. Créée en 2017, par la fusion de l’activité plants de pommes de terre de Jeudy SAS et de Perriol SAS, cette structure fournit les professionnels et les amateurs en plants de pommes de terre et bulbes...