Sol, un projet collectif en Bretagne veut convertir 11 000 hectares à l’ACS 

Le 8 avril, la Région Bretagne, en partenariat public-privé avec le fonds carbone Livelihoods, la Chambre régionale d'agriculture et l’association Sols d’Armorique a lancé son projet agroécologique « Sols de Bretagne ». Objectif ? Convertir 11 000 hectares à l’agriculture de conservation des sols (ACS) pour réduire les émissions en CO2. 
©Livelihoods
Afin de déployer l’agriculture de conservation des sols, en Bretagne, quatre partenaires, à savoir la Région, le fonds carbone Livelihoods, la Chambre régionale d'agriculture et l’association Sols d’Armorique, s’associent pour mettre en place le projet « Sols de Bretagne ». Officiellement lancé le 8 avril à Plouider (Finistère), le projet met en avant l’agriculture dite «régénératrice», reposant « sur des pratiques agricoles qui régénèrent les sols, en augmentant la teneur organique pour en améliorer la fertilité », précise un communiqué. Des pratiques qui permettraient non seulement de restaurer la santé du sol, d’augmenter la biodiversité, de capturer…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

 

Je suis convaincu

Mais je veux bien essayer quand même

JE TESTE

15 jours, gratuit, sans engagement

Abonnez-vous

Autres articles du fil