L’Anses invite à renforcer le suivi des contaminations au S-métolachlore dans l’eau

L'herbicide S-métolachlore et ses métabolites sont de plus en plus quantifiés dans les eaux de surface et souterraines, en France. Une tendance qui s'explique en partie par le spectre de recherche plus large depuis 2015 : certains métabolites n'étaient pas ciblés auparavant. L'Anses, qui a publié ces résultats le 12 octobre, invite malgré tout à renforcer la surveillance de ces contaminations.
maïs ; S-métolachlore
L'Anses a publié, le 12 octobre 2021, l'extrait d'un rapport d’analyse centré sur le S-métolachlore, matière active herbicide. Le document fait état des données de surveillance de la molécule et de deux de ses métabolites en particulier (ESA et NOA) dans les eaux superficielles et souterraines, en France métropolitaine et dans les départements et régions des Outre-mer. L'Anses avait été saisie, sur ce dossier, par la Direction générale de la santé du ministère de la Santé, en mai 2021. Celle-ci s'inquiétait des résultats intermédiaires d'une campagne de suivi de 155 molécules et métabolites de pesticides, dans les…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

Inscription à la newsletter Innovations

En validant ce formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Autres articles du fil