L’avenir des biocarburants sur la sellette le 11 septembre au parlement européen

Le débat aura lieu le 9 septembre. Le vote, le 11 septembre. Au cœur des échanges au sein du Parlement européen, la modification de deux directives : l'une sur les énergies renouvelables, l'autre sur la qualité des carburants. Les propositions de la commission environnement, dévoilées au début de l'été, visent à plafonner le taux d'incorporation des biocarburants de première génération à 5,5 % d'ici à 2020 dans les transports contre 10 % initialement prévu. Autre sujet évoqué : le changement indirect d'affectation des sols lié à ces productions. Pour Corinne Lepage, rapporteur de ce dossier, « le Parlement doit être ambitieux. Le changement indirect d'affection des sols est réel. Ne pas vouloir trouver de solution à ce problème reviendrait à ne pas donner à l'industrie la prévisibilité dont elle a besoin ». De leur côté, les industriels reprochent à ces propositions de remettre en cause leurs programmes d'investissements liés aux biocarburants de première génération.

close

Inscription à la newsletter Innovations

En validant ce formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

close

Inscription à la newsletter Innovations

En validant ce formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

close

Inscription à la newsletter Innovations

En validant ce formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *