LCA mise sur une Europe « souveraine, inclusive, responsable »

La Coopération agricole entend peser sur la présidence française de l'Union européenne, sur ce premier semestre 2022. Dans un document présenté le 12 janvier, elle livre ses attentes et revendications, dans la lignée de ses prises de positions habituelles concernant les politiques européennes.
LCA
Dominique Chargé, président de LCA, et Bernard Ader, président de la Commission Europe de LCA.
Janvier est la période des traditionnels vœux des différents acteurs de la filière agricole. L'exercice prend une tournure particulière cette année alors que la France a, le 1er janvier, pris la présidence de l'Union européenne, PFUE. Dominique Chargé et Bernard Ader, respectivement président et président de la Commission Europe de LCA, s'y sont prêtés le 12 janvier, souhaitant pour 2022 une Europe « souveraine, inclusive et responsable ».

LCA veut une UE ouverte aux nouvelles technologies

Les attentes de LCA sont compilées dans un document, présenté pour l'occasion. Cette plateforme, comme l'appelle Dominique Chargé, recense treize propositions…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

Inscription à la newsletter Innovations

En validant ce formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Autres articles du fil