LSDH joue la carte des contrats tripartites

Pour sécuriser l'activité des producteurs qui la fournissent en matière première, mais aussi structurer son approvisionnement, l'entreprise LSDH s'appuie sur des contrats tripartites impliquant la distribution. Et cela, aussi bien en filière lait qu'en maraîchage, ainsi que pour les cultures destinées à la production de boissons végétales.
contrats tripartites
Emmanuel Vasseneix, PDG de LSDH (deuxième à gauche), entouré de son équipe présente au SIA 2022.
Acteur historique du marché laitier, la Laiterie de Saint-Denis-de-l'Hôtel, LSDH, s'est diversifiée dans les années 1980 pour faire face à la mise en place des quotas laitiers. Aujourd'hui, l'entreprise est également active sur le marché des jus de fruits, le maraîchage et la filière des protéagineux et céréales destinés à la production de boissons végétales. Lors du Salon de l'agriculture 2022, où il a été énormément question de la flambée des coûts de production, LSDH a souhaité marqué son engagement auprès de ses producteurs fournisseurs.

Contrats tripartites, la filière laitière en précurseur

Le 1er…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

Autres articles du fil