Le BNIC étoffe l’aspect « relation riverains » de sa démarche HVE pour le cognac

Le Bureau national interprofessionnel du Cognac, BNIC, déploie une version « enrichie » de la HVE sur le territoire de l'AOC. L'un des volets concerne la relation avec le voisinage. Pour étoffer cette action, le BNIC a obtenu un financement régional de 35 000 €.
BNIC
Des formations sont organisées pour les 66 techniciens accompagnant les viticulteurs impliqués dans la filière Cognac, sur le thème de la communication auprès des riverains.
Depuis 2017, le Bureau national interprofessionnel du Cognac (BNIC) accompagne les viticulteurs dans le cadre d'une démarche intitulée Certification environnementale Cognac, CEC. Le cahier des charges s'appuie sur le socle de la HVE, tout en portant des mesures complémentaires. Parmi les enjeux supplémentaires intégrés par la CEC : la relation avec les riverains. Pour amplifier son action en la matière, le BNIC a postulé, et remporté, fin 2021, un appel à projets porté par la Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement de Nouvelle Aquitaine. Ce dernier était dédié…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

Autres articles du fil