Plan de relance, le dispositif « Bon diagnostic carbone » est opérationnel 

Doté de 10 millions d'euros, le « Bon diagnostic carbone », intégré au plan de relance, doit permettre aux agriculteurs installés depuis moins de cinq ans de bâtir une stratégie carbone adaptée à leur exploitation. Le ministère de l'Agriculture a annoncé, le 30 avril, que le dispositif était opérationnel. 218 opérateurs ont été agréés par l'Ademe pour réaliser ces diagnostics, dont les chambres d'agriculture, des coopératives ou le négoce Soufflet.
observateurs CA PDL pour RA-min
Permettre aux agriculteurs installés depuis moins de cinq ans de construire une stratégie carbone personnalisée, c'est l'ambition du « Bon diagnostic carbone ». Le 30 avril, le ministère de l'Agriculture a annoncé que ce dispositif du Plan de relance, bénéficiant d'une enveloppe de 10 M€, était opérationnel. « Face à l’accélération des effets du changement climatique, la mobilisation de jeunes générations est déterminante, réagit Julien Denormandie, ministre de l'Agriculture. Le Bon diagnostic carbone permet à chaque jeune agriculteur installé d’activer les différents leviers dont il dispose pour améliorer son impact et identifier les actions les plus efficaces…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

 

Je suis convaincu

Mais je veux bien essayer quand même

JE TESTE

15 jours, gratuit, sans engagement

Abonnez-vous

Autres articles du fil