Le Green Deal et la Pac engendreraient des baisses de rendement de 5 à 15 % d’ici à 2030

Le secteur agricole attendait vivement une étude d'impact concernant la mise en œuvre du Green Deal et de la Pac post-2023. Un rapport, publié dans le courant de l'été, par le Centre commun de recherche, rattaché à la Commission européenne, apporte de premiers éléments de réponse, positifs pour l'environnement, mais inquiétants pour la santé économique du secteur agricole européen. Si les auteurs appellent à la prudence dans l'interprétation de leurs conclusions, de nombreux acteurs du monde agricole s'en inquiètent.
vue aérienne de parcelles agricoles
« Pour les agriculteurs européens, c'est une capitulation. » Lors de la conférence de rentrée de la FNSEA le 2 août, sa présidente Christiane Lambert n'a pas caché son exaspération. En cause ? Une étude, publiée fin juillet par le Centre Commun de recherche (JRC), organe scientifique de la Commission européenne, portant sur l'impact du Green Deal, et plus particulièrement les stratégies Biodiversité, Farm to Fork, ainsi que la Pac post 2023, sur le secteur agricole à l'horizon 2030. Les modélisations, réalisées avec l'outil Capri*, reposent sur quatre paramètres-clés issus de ces feuilles de route…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

 

Je suis convaincu

Mais je veux bien essayer quand même

JE TESTE

15 jours, gratuit, sans engagement

Abonnez-vous

Autres articles du fil