Le groupe Avril confirme son virage vers les protéines végétales

Des secteurs en berne, comme les œufs ou les biocarburants, mais une forte volonté d’investir dans les protéines végétales et la chimie verte. Lors d’un point organisé le 12 juin, le directeur général d’Avril, Jean-Philippe Puig, est revenu sur les conséquences du Covid-19 pour le groupe, mais aussi ses perspectives pour les années à venir.
colza a delettre
Si l’heure est aux premiers bilans économiques, après la crise du Covid-19, le groupe Avril pose déjà les jalons de sa stratégie pour les années à venir. Le groupe affiche en effet de grandes ambitions, notamment pour le secteur des protéines végétales. « La dynamique actuelle est celle d’une montée en puissance de ces protéines », souligne Jean-Philippe Puig, le directeur général d’Avril, lors d’un point organisé par l’Association française des journalistes agricoles (Afja), le 12 juin. Dans ce cadre, ce dernier a officialisé l’investissement en minoritaire, tout récent, dans l’entreprise autrichienne Vegini, qui propose des produits à partir de…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

Autres articles du fil