Le jaune, couleur de l’espoir ?

Après une nouvelle campagne compliquée pour le colza, les prévisions pour les prochains semis restent délicates. Tout dépendra du climat de cet été. La filière, elle, mise sur une remontée des surfaces et met en avant les atouts de cette excellence tête de rotation. Les semenciers affutent leurs gammes avec des génétiques moins sensibles aux ravageurs.
appel à projets

Les chiffres parlent d’eux-mêmes : un recul de 400 000 ha de la sole colza en deux ans. En 2019, 1,1 million d’hectares ont été implantés, contre un peu plus d’1,5 Mha en 2017. Après une nouvelle campagne marquée par de nombreux aléas climatiques et par des attaques de ravageurs sans précédent, les prévisions de la sole pour les prochains semis restent timides : de stable à - 5 %. Pourtant, la filière veut y croire. Dans un communiqué signé par Terres Univia, Terres Inovia, la Fop, la FNA, La Coopération Agricole et l’

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

Autres articles du fil