Bio, le « label Fnab » est sur les rails

Pour aller plus loin que le cahier des charges bio européen, la Fnab propose désormais son propre référentiel, basé sur trois familles d'exigences : équitable, biodiversité, social. Les contours de ce dernier pilier ont été présentés le 15 février, ainsi qu'un premier objectif : engager 300 fermes d'ici à fin 2022.
Label Fnab
La Fédération nationale d'agriculture biologique (Fnab) avance, dans son projet de proposer aux agriculteurs français un label plus exigeant que le cahier des charges bio européen. Comme son président, Philippe Camburet, le confiait à Référence agro à l'automne, ce label est articulé autour de trois piliers : commerce équitable, biodiversité, social. Son nom a été dévoilé le 15 février lors d'un webinaire, il s'agira tout simplement de « Label Fnab ».

Neuf critères sociaux pour le Label Fnab

Le webinaire était l'occasion d'un focus sur le pilier social du label, lui-même basé sur neuf…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

Autres articles du fil