Le marché des biostimulants ralentit pour la seconde année consécutive

2020 marque un retrait de l'utilisation de biostimulants, pour la seconde année consécutive. Un phénomène conjoncturel, qui ne remet pas en cause la bonne dynamique des cinq dernières années.
lin ; biostimulants
Le lin est une culture "gourmande" en biostimulants. © Nadège PETIT
L'utilisation de biostimulants accuse un léger recul, comme pour la campagne 2019-2020. Ce repli, plus marqué en valeur qu’en surface, s’explique par des raisons conjoncturelles. « L’automne 2019 a été particulièrement compliqué pour implanter les céréales à paille, indique Christophe Jounaux, responsable marketing pour Kynetec. Ces surfaces ont été remplacées par des cultures de printemps moins consommatrices de biostimulants. » La diminution de 700 000 ha de céréales à paille, par rapport à l’année précédente, explique à elle seule près de 25 % de la baisse de marché en surface. Autre facteur de ralentissement, la baisse d’un…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

 

Je suis convaincu

Mais je veux bien essayer quand même

JE TESTE

15 jours, gratuit, sans engagement

Abonnez-vous

Autres articles du fil