Le marché du carbone ne financera pas la transition agroclimatique, selon l’Iddri et I4CE

L’Iddri et I4CE ont publié, le 27 janvier, une note sur leur vision du futur système de certification carbone de l’Union européenne. Estimant que la France a une longueur d’avance en la matière, ils préconisent de voir au-delà de l’enjeu carbone.
bio ; élevage ; vaches ; Afterres 2050 ; méthane; life carbon farming ; consultation ; carbone ; IED ; FCAA
Crédit photo : Chambre agriculture de Normandie
L’enjeu du carbone en agriculture ne peut pas se réfléchir seul. C’est en tout cas l’avis de l’Institut du développement durable et des relations internationales, Iddri, et de l’Institute for climate economics, I4CE. Les deux structures ont publié une note, le 27 janvier, dans laquelle elles expliquent ce que devrait être le système de certification carbone Carbon farming, auquel réfléchit la Commission européenne et qui devrait être dévoilé à la fin de l’année 2022.

La France a une longueur d’avance

Si les deux organismes français « osent prendre la parole » sur le sujet,…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

Autres articles du fil