Le marché mondial du blé, sous pression du Covid-19

Lors de son conseil spécialisé dédié aux céréales, FranceAgrimer a fait le point sur l’impact de la crise sanitaire sur le marché mondial du blé tendre. Tous les continents sécurisent leurs stocks. Les exportations de l’Union européenne se maintiennent.
La pandémie mondiale du Covid-19 impacte de nombreuses filières. La branche céréales n’est pas épargnée. Lors de la conférence de presse organisée le 15 avril par visioconférence à l’issue du conseil spécialisé de FranceAgrimer, Marc Zribi, chef de l’unité grains et sucres, a fait le point sur les conséquences de la crise sanitaire sur le marché mondial des céréales. Tous les continents sont concernés. Alors que de nombreux pays sécurisent et reconstituent leurs stocks, les exportations de blé tendre depuis l’Union européenne restent très dynamiques. L’Égypte a par exemple annoncé souhaiter augmenter…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

 

Je suis convaincu

Mais je veux bien essayer quand même

JE TESTE

15 jours, gratuit, sans engagement

Abonnez-vous

Autres articles du fil