Le ministère de l’Agriculture dévoile l’organisation de son évaluation sur les OGM

Bruno Ferreira, directeur général de l’alimentation, a présenté le 18 mars les pistes pour le transfert de compétences des missions du Haut conseil des biotechnologies, qui prendront fin cette année. L’objectif pour le gouvernement est de s’appuyer sur une expertise scientifique robuste et indépendante, notamment sur le sujet des NBT.
Les missions du Haut conseil des biotechnologies, HCB, prendront fin cette année. Avec la loi de programmation de la recherche votée par l’Assemblée nationale le 20 novembre, le gouvernement est en effet habilité à dissoudre, par ordonnance, cette instance dont les divergences de point du vue au sein de son organisation a empêché la structure d’avancer sur des sujets complexes comme les nouvelles techniques de sélection végétale, NBT, selon Bruno Ferreira.

Un éclairage indépendant sur les enjeux sociaux et éthique

Le directeur général de l’alimentation s’exprimait lors de l’audition publique sur les NBT organisée…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

 

Je suis convaincu

Mais je veux bien essayer quand même

JE TESTE

15 jours, gratuit, sans engagement

Abonnez-vous

Autres articles du fil