Le Négoce agricole lance une calculette des émissions de GES des agriculteurs

Calculer les valeurs réelles de réduction des gaz à effet de serre des cultures de colza, tournesol, blé, maïs et soja, tel est l’objectif de la calculette lancée par le Négoce agricole. Soufflet Agriculture et les Ets Dumesnil l’utilisent pour le colza diester. Explications. avec Sandrine Hallot, directrice du pôle métier et marché au Négoce agricole.
Le Négoce agricole a lancé début août un outil de calcul des émissions de gaz à effet de serre (GES) pour les cultures de colza, tournesol, blé, maïs et soja. Le calcul est réalisé pour chaque agriculteur et permet donc d’obtenir des valeurs réelles d’émission de GES. Il est reconnu par le schéma européen de certification de durabilité des biocarburants 2BSvs.

Priorité aux biocarburants

« Avant, nous étions en valeur standard avec des moyennes régionales, explique Sandrine Hallot, directrice du pôle métier et marché au Négoce agricole. Là, les émissions et le stockage sont calculés pour chaque agriculteur, selon ses…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

Autres articles du fil