Le numérique au service des démarches bas carbone

De l’Europe à la France, la comptabilisation du carbone stocké fait son chemin et avec elle une généralisation du calcul de l’empreinte carbone de l’agriculture. Pour accélérer la mise en place de projet bas carbone rémunérateurs, les outils numériques représentent un levier indispensable pour collecter, renseigner et traiter les données, tout en optimisant les coûts. Les chaires d’agriculture numérique et d’analyse du cycle de vie, Agrotic et Elsa-Pact, font le point.
Les OAD pour mieux piloter la protection des cultures
Quels apports des outils numériques dans l’évaluation de l’empreinte carbone ? Alors que les projets de compensation carbone prennent de l’ampleur et que la validation de la méthode Label bas carbone pour les grandes cultures est imminente, les chaires Agrotic et Elsa-Pact, couvrant le numérique et l’utilisation de l'analyse du cycle de vie en agriculture, proposaient un séminaire exploratoire sur le sujet, le 13 avril. « L’agriculteur a un rôle à jouer dans la stratégie nationale bas carbone, explique Bruno Tisseyre, professeur titulaire de la chaire Agrotic. C’est…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

 

Je suis convaincu

Mais je veux bien essayer quand même

JE TESTE

15 jours, gratuit, sans engagement

Abonnez-vous

Autres articles du fil