Créer un chèque agroécologie-locale, une des idées du PNSE4

Le quatrième plan national santé environnement PNSE4 est en consultation publique. Au-delà de ces 19 actions, il émet des recommandations sur certaines stratégies ministérielles comme les plans Écophyto et de lutte contre la résistance aux antibiotiques. Parmi elles : la création d’un chèque agroécologie-locale et le renforcement de l’étude de l’exposition des citoyens aux pesticides.
Les citoyens peuvent donner leur avis sur le quatrième plan national santé environnement PNSE4, jusqu’au 9 décembre. Il comporte 19 actions réparties en quatre objectifs : s’informer sur l’état de son environnement et les bons gestes à adopter, réduire les expositions environnementales pouvant affecter la santé, démultiplier les actions concrètes menées par les collectivités dans les territoires, et  mieux connaître les expositions et les effets de l’environnement sur la santé des populations.

Une alimentation de qualité pour les populations défavorisées

Au-delà de ces actions, le plan national émet des recommandations sur les plans sectoriels ministériels, dont certains…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

 

Je suis convaincu

Mais je veux bien essayer quand même

JE TESTE

15 jours, gratuit, sans engagement

Abonnez-vous

Autres articles du fil