Le secteur agricole présent dans le Haut conseil pour le climat

Les ministres de l’Agriculture, de la Transition écologique, de l’Économie, de l’Action et des Comptes publics, de la Recherche, de la Santé étaient convoqués par Emmanuel Macron le 27 novembre pour mettre en place le Haut conseil pour le climat. Ce comité réuni treize experts. Deux personnalités du secteur agricole sont présentes : Marion Guillou, présidente d’Agreenium, et Jean François Soussana, directeur scientifique de l’Institut national de la recherche agronomique (Inra). Ils siègent aux côtés de Valérie Masson-Delmotte, paléoclimatologue, les économistes Katheline Schubert, Céline Guivarch, Pierre Larrouturou et Alain Grandjean, les climatologues Corinne Le Queré et Jean-Marc Jancivici, Laurence Tubiana, ex-ambassadrice pour les négociations de la Conférence de Paris de 2015, Michel Colombier, co-fondateur de l’Institut du développement durable et des relations internationales (Iddri), Pascal Canfin, directeur France du WWF et Benoît Leguet, directeur général d’I4CE.

Climat et justice sociale

Le rapport annuel du Haut conseil évaluera notamment le respect de la trajectoire de baisse des émissions de gaz à effet de serre et la mise en œuvre des mesures pour réduire ces émissions. Alors que, en pleine crise des gilets jaunes, certains opposent lutte contre le changement climatique et justice sociale, cette instance devra également prendre en compte les questions sociales liées à ces politiques publiques.

Autres articles du fil