Le Sénat formule 20 propositions pour une alimentation durable en 2050

La délégation à la prospective du Sénat a adopté, à l'unanimité, le 28 mai, un rapport sur l'alimentation durable à l'horizon 2050. Vingt propositions sont formulées, articulées autour de quatre enjeux : l'indépendance, l'écologie, le social et la santé. Le développement des légumineuses, la liaison des aides de la Pac aux surfaces, ou l'encouragement vers un élevage extensif font parte des propositions des sénateurs.
soja
La crise du Covid-19 a remis sur le devant de la scène les enjeux de souveraineté alimentaire mais aussi de durabilité. C'est justement dans ce contexte que la délégation à la prospective du Sénat, a adopté, le 28 mai et à l'unanimité, un rapport intitulé « Vers une alimentation durable : un enjeu sanitaire, social, territorial et environnemental majeur pour la France ». Celui-ci liste 20 propositions pour atteindre cet objectif à l'horizon 2050. « Ce travail a été lancé il y a six mois, avant la crise du Covid, mais nous avions déjà identifié que l'alimentation était un sujet…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

Autres articles du fil