Le Varenne de l’eau a rassemblé plus de 500 contributions

Le 20 octobre, les ministères de l’Agriculture et de la Transition écologique ont présenté un bilan à mi-parcours du Varenne de l’eau, qui sera clôturé en janvier 2022. Ils se félicitent du dynamisme créé par l’évènement, malgré les critiques d’ONG. De nombreux travaux restent encore sur la table.
Eau, ressource en eau, Explore2, Varenne ; délégué interministériel ; sécheresse ; PTGE
© Sabrina Beaudoin
Le temps presse et l’heure est au premier bilan. Le ministère de l’Agriculture a présenté à la presse le 20 octobre un point à mi-parcours du Varenne de l’eau et de l'adaptation au changement climatique, lancé le 28 mai 2021 et qui se clôturera en janvier 2022. Le ministère entend montrer le dynamisme créé par l’évènement. Plus de 500 contributions ont été recensées, par plus de 800 participants, s’est félicité le ministère. « Le Varenne a déjà produit un travail énorme qui montre une très forte intensité de dialogue », a-t-il indiqué.

L’assurance récolte à l’Assemblée début…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

Inscription à la newsletter Innovations

En validant ce formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Autres articles du fil