L’enveloppe du Casdar maintenue et les aides au bio revalorisées dans le PLF

Le 22 septembre, le ministère de l'Agriculture a présenté les grandes lignes de son budget pour 2022. La souveraineté alimentaire et la transition agroécologique en sont des axes forts. L'enveloppe du Casdar, tout comme celle des chambres d'agriculture, est finalement maintenue, et celle du bio revalorisée.
paysage agricole ; campagne ; budget
L'augmentation des surfaces cultivées en agriculture biologique suppose de maintenir des sources d'azote. © CC pxhere
Dernier projet de loi de finances du quinquennat Macron, le PLF pour l'année 2022 a été présenté le 22 septembre en Conseil des ministres. Le budget du ministère de l'Agriculture est annoncé en hausse : 5,07 Mrds € en autorisations d’engagements (AE) et 5,04 Mrds € en crédits de paiement (CP), soit des augmentations respectives de 69,2 M€ et de 26,1 M€. « Cela va dans le sens d'une agriculture souveraine, en transition, indique-t-on au cabinet du ministre. Ce budget est tourné vers l'avenir. » Ces crédits sont complétés par ceux du Plan de relance (1,3 Mrd €) et des…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

Autres articles du fil