« Les Agences de l’eau n’ont pas vocation à financer durablement les PSE », Martin Gutton, Agence Loire Bretagne 

Une mission d’information de l’Assemblée nationale a réalisé un rapport sur la gestion des conflits en situation de pénurie d’eau. Les députés proposent notamment la création d’un fonds d’un milliard d’euros pour développer les Paiements pour services environnementaux, géré par les Agences de l’eau, ou encore d’abroger l’arrêté interministériel du 4 mai 2017 qui a restreint la définition des cours d’eau. Réactions de Martin Gutton, directeur général de l’Agence de l’eau Loire Bretagne. 

Référence agro : Quel est votre avis sur le rapport de Loïc Prud’homme, député de Gironde (LFI) et Frédérique Tuffnell, députée de Charente-Maritime (groupe Ecologie Démocratie Solidarité) ?

Martin Gutton : Depuis quelques années, nous avons beaucoup de rapports parlementaires sur l’eau et nous nous en réjouissons. Celui-ci est une nouvelle contribution au moment où la France connaît de plus en plus de tension sur l’eau, alors que nous étions un pays favorisé sur le sujet. Les deux députés sont venus dans notre bassin hydrographique notamment pour étudier les situations de conflits sur la Sèvre niortaise et sur…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

 

Je suis convaincu

Mais je veux bien essayer quand même

JE TESTE

15 jours, gratuit, sans engagement

Abonnez-vous

Autres articles du fil