Les autres brèves du 17 juillet 2018

« Pratiques sanitaires et usages d’antibiotiques au sein de différentes filières bovines allaitantes aveyronnaises » : tel est le titre de la thèse de Tristan Fabreguette, de l’École nationale vétérinaire de Toulouse. Il a reçu, le 10 juillet, le prix des sciences du médicament vétérinaire 2017.
Alertée le 29 juin par le biais d’un réseau européen, la direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) s’assure du retrait et du rappel des légumes surgelés fabriqués entre le 13 août 2016 et le 20 juin 2018 par l’entreprise hongroise Greenyard, et commercialisés en France. La raison : la suspicion de risque de listériose.
La région Bretagne a adopté, le 9 juillet un dispositif d’aide exceptionnelle à l’apiculture, pour faire face aux mortalités importantes d’abeilles. En cumulant deux dispositifs, l’aide à l’autorenouvellement et la reconstitution du cheptel par achat d’essaims, les apiculteurs peuvent percevoir jusqu’à 15 000 € d’aide de la part de la Région.
Suite à une plainte d’un américain estimant que son lymphome non hodgkinien résulte de l’utilisation de Round up, Monsanto se trouve actuellement sur le banc des accusés, note l’AFP. Un procès à San Francisco doit établir si l’éventuelle dangerosité de l’herbicide a été volontairement cachée par l’agrochimiste. Des centaines d’autres plaintes semblables ont été déposées aux États-Unis.

close

Inscription à la newsletter Innovations

En validant ce formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

close

Inscription à la newsletter Innovations

En validant ce formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

close

Inscription à la newsletter Innovations

En validant ce formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Autres articles du fil