Les betteraviers appelés à réduire leur usage d’engrais azotés pour répondre à l’enjeu climat

Pour réduire leur impact sur le climat, les betteraviers auront peu d’autres choix que de réduire leur utilisation d’engrais azotés, selon l’Institut technique de la betterave.
champ de betterave, néonicotinoïdes
« Même avec le stockage du carbone dans le sol, il ne faut pas espérer avoir une culture de betterave neutre en carbone. Il faut donc adoucir son bilan », a indiqué Rémy Duval, animateur pôle agronomie agroéquipements de l’Institut technique de la betterave, ITB, le 3 mai lors d’un webinaire organisé avec l'Association recherche technique betteravière, ARTB, et les coopératives Tereos et Vivescia.

Les engrais loin devant les carburants

Le constat est sans appel : c’est la fertilisation azotée qui pèse le plus dans les émissions de gaz à effet de serre, GES.  D’après les chiffres diffusés…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

Autres articles du fil

Soutien de FranceAgriMer, six mois supplémentaires accordés

4 juillet 2022
Parue au Bulletin officiel du 30 juin 2022, la décision n°INTV-SIIF-2022-44 du 29 juin modifie plusieurs précédentes décisions relatives aux programmes d’aides aux investissements donnant lieu au soutien financier de FranceAgriMer : pour l’acquisition de certains matériels permettant de...