Les clés de réussite des projets de complémentarités culture-élevage dans les territoires

Avec l'accentuation de la spécialisation des exploitations ces dernières années, de plus en plus de territoires veulent renouer avec la polyculture-élevage. L'Institut national de la recherche agronomique, Inra, et la tête de réseau des instituts techniques, Acta, ont analysé entre 2015 et 2019, les facteurs de déverrouillage et de pérennisation des projets collectifs d'agriculteurs mêlant céréaliers et éleveurs. Ils se sont appuyés sur les Groupements d'intérêts économique et environnemental, GIEE. « Dans la première vague d'approbation des projets de GIEE, 65 concernaient des interactions entre culture et élevage, explique Marc Moraine, ingénieur de recherche à l'Inra de Montpellier. Nous nous…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

 

Je suis convaincu

Mais je veux bien essayer quand même

JE TESTE

15 jours, gratuit, sans engagement

Abonnez-vous

Autres articles du fil