Les conseillers dégagent des pistes pour mieux utiliser le biocontrôle

Valoria et Agri Sud-Ouest Innovation ont mené une étude auprès de techniciens et de conseillers pour connaître les freins auxquels ils sont confrontés dans le cadre du développement des solutions de biocontrôle. Les résultats de l’étude ont été présentés le 10 décembre, soutenus par des témoignages de coopératives agricoles.
Biodiversité dans les filières bio
Si les solutions de biocontrôle sont en plein essor dans un contexte politique favorable, leur développement se heurte encore à de nombreux freins technico-économiques. Dans la lignée du travail réalisé par IBMA en 2019, focalisé sur les agriculteurs et la distribution, une nouvelle étude auprès des conseillers et techniciens a été menée conjointement par Valoria et Agri Sud-Ouest Innovation. Elle se propose de définir les freins et leviers à l’utilisation et au développement des solutions de biocontrôle. Six filières sont représentées : viticulture, arboriculture, grandes cultures, maraîchage, élevage et sylviculture. Les résultats ont été dévoilés le 10 décembre.

Accumuler des…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

 

Je suis convaincu

Mais je veux bien essayer quand même

JE TESTE

15 jours, gratuit, sans engagement

Abonnez-vous

Autres articles du fil