Les indications géographiques françaises fédérées par OriGIn France

OriGIn France, dont l’assemblée générale constitutive s’est tenue le 17 septembre au ministère de l’Agriculture, est née. Cette structure vise à fédérer les indications géographiques (IG) françaises et ainsi contribuer au développement d’un réseau national et international de défense et de promotion des IG. Pour le moment, le mouvement fédère une cinquantaine d’appellations, une dizaine d’autres étant d’ores et déjà intéressées. Le conseil national des appellations d’origine laitières, Cnaol, le syndicat du Pruneau d’Agen et l’ODG Foie gras du Sud-Ouest, sont à l’origine de cette nouvelle structure. « Elle est ouverte à toute appellation, y compris non-alimentaire, explique Sébastien Breton, délégué Général du Cnaol. Les IG peuvent adhérer pour 50 € l’année. Dans un premier temps, le fonctionnement est assuré sans financement par les trois fondateurs. » Présidé par Claude Vermot – Desroches, président de l’Interprofession du Comté, OriGIn France a pour but de renforcer au niveau national les actions d’oriGin Monde et de porter la voix des filières françaises sous IG. « Le premier gros dossier sera de travailler contre les usurpations, en s’inspirant sur ce qui peut se faire ailleurs, notamment en Italie », précise Sébastien Breton.

  • OrGIn France et OriGIn Monde

Le nom et l’action d’OriGIn France s’inspirent d’une organisation internationale : l’Organisation pour un réseau international d’indications géographiques d’action. Cette ONG sans but lucratif, située à Genève, a été créée en 2003 pour répondre au phénomène croissant des usurpations qui affectent les indications géographiques (IG), et représente aujourd’hui quelques 350 associations de producteurs sur près de 40 pays. Si l’Italie ou l’Espagne disposent de fédérations nationales, la démarche au niveau pays n’est pas encore très répandue.

close

Inscription à la newsletter Innovations

En validant ce formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

close

Inscription à la newsletter Innovations

En validant ce formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *