Les ONG interpellent les députés et les sénateurs sur les néonicotinoïdes

Face à la décision de Julien Denormandie, en concertation avec Barbara Pompili, d’accorder une dérogation aux betteraviers pour l’usage de semences traitées aux néonicotinoïdes, la contestation prend de l’ampleur.
pesticides ; pulvérisation; Écophyto 2+ ; tableau ; directive ; ventes ; coûts sociaux
Les 18 structures* qui ont cosigné une lettre de protestation destinée au ministre de l’Agriculture ont décidé d’aller plus loin pour empêcher les dérogations que celui-ci compte accorder aux producteurs de betteraves sur l’utilisation de semences traitées aux néonicotinoïdes. La dérogation serait effective en 2021, et éventuellement jusqu’en 2023.

Une proposition à la rentrée parlementaire

Dans un communiqué du 20 août, elles annoncent qu’elles vont maintenant…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

Inscription à la newsletter Innovations

En validant ce formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Autres articles du fil