Les pesticides dans l’air sous surveillance en Île-de-France

Airparif, Réseau de surveillance de la qualité de l’air en région Île-de-France, lance une vaste campagne de mesure des pesticides dans l’air francilien sur une année complète d’août 2013 à août 2014. Plus d’une centaine de pesticides vont être suivis sur deux sites, l’un urbain l’autre rural, précise-t-on du côté du réseau. S’il n’existe pas d’obligation réglementaire de mesurer les pesticides dans l’air, leur toxicité avait déjà poussé Airparif à mener ce type d’étude en 2006 (voir encadré). Depuis, les utilisations de pesticides ont évolué, en raison du programme européen de révision des homologations et de la mise en place du plan Ecophyto. Une attention particulière sera portée sur l’évolution des concentrations des composés émergents suite aux changements d’usage.

  • Un précédent en 2006

En 2006, plus de 5 200 analyses menées sur 5 sites de mesure et 80 pesticides avaient permis de mettre en évidence la présence de pesticides aussi bien en zone rurale (une trentaine de pesticides identifiés), que dans l’agglomération parisienne (une vingtaine de produits retrouvés). Cette présence était liée au transport atmosphérique de ces polluants mais également à leur utilisation en milieu urbain. L’autre enseignement avait été la persistance dans l’atmosphère de certains produits malgré leur interdiction.

close

Inscription à la newsletter Innovations

En validant ce formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

close

Inscription à la newsletter Innovations

En validant ce formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

close

Inscription à la newsletter Innovations

En validant ce formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *