« Les pratiques agricoles favorables à la biodiversité doivent générer du revenu », Bérangère Abba

Bérangère Abba
Bérangère Abba au Salon de l'agriculture.
Le Salon de l'agriculture est un passage obligé pour certains ministres. Le 4 mars, l'Inrae organisait sur son stand une conférence « Agriculture et biodiversité : le rôle des paysages ». L'occasion, pour Bérangère Abba, secrétaire d'Etat à la biodiversité auprès de la ministre de la Transition écologique, d'exprimer ses impressions. « Je me rends compte à que l'agroécologie n'a jamais été aussi présente au Salon de l'agriculture, a-t-elle assuré. Elle l'est à la fois dans les discussions des chercheurs, et dans les pratiques déjà enclenchées sur le terrain, expliquées par les exposants. »

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

Autres articles du fil