Les protéines consommées par les élevages européens passées au crible (étude)

C’est un document qui doit orienter les réflexions engagées concernant la construction d’un plan protéines au niveau européen. Le « Bilan protéique de l’alimentation animale pour l’UE », édition 2017-18, est publié par la Commission européenne le 20 mai 2019. Cet état des lieux offre aux instances européennes des repères pour se diriger vers une plus grande autonomie protéique, et une agriculture plus résiliente. 85 Mt de protéines brutes ont été consommées par les animaux sur la période considérée. Les fourrages grossiers constituent, précisément, la principale source de protéines fourragères, représentant 45 % de l’utilisation alimentaire totale de l’UE en élevage. Les tourteaux de graines oléagineuses fournissent près du quart des protéines alimentaires (24 %). Les cultures, consommées directement, représentent 22 % du total.