L’étiquetage d’origine des viandes bientôt généralisé en RHD

Les opérateurs de la restauration hors-domicile devront, dès le 1er mars 2022, faire savoir à leurs consommateurs l'origine de toutes les viandes qui leur seront servi. Le décret élargissant cette obligation, déjà valable pour la filière bovine, a été publié le 27 janvier.
mais ; elevage ; RHD
La viande bovine ne sera bientôt plus la seule pour laquelle les opérateurs de la restauration hors domicile doivent justifier l'origine. Un décret publié le 27 janvier instaure cette obligation pour la volaille, le porc, l'agneau et le mouton. La règle devra être appliquée au 1er mars 2022. L'étiquetage devra mentionner le pays d’élevage et le pays d’abattage de l’animal, que la viande soit fraîche, réfrigérée, congelée…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

Autres articles du fil

Le Conseil d’État s’oppose à cinq projets de bassines en Charente-Maritime

8 février 2023
C'est un feuilleton à rebondissements comme en réservent les projets de bassines de rétention d'eau portés par le secteur agricole. L'avenir de cinq de ces bassines en Charente-Maritime, dans les communes de La Laigne, Cramchaban et la Grève-sur-le-Mignon, s'assombrit avec l'avis émis par le...