L’imagerie satellitaire au service des distributeurs et semenciers

Le cabinet de conseils Audanis s’est adossé à la Start-up Meoss pour proposer un nouvel outil aux coopératives, négoces et semenciers : Meo-agri. L’enjeu pour les clients : avoir une vision précise, grâce à l’imagerie satellitaire, des assolements de leur territoire et pas seulement de leur portefeuille client, comprendre les tendances sur plusieurs années et les anticiper pour bâtir des stratégies d’entreprise, comme la structuration de nouvelles filières.

Référence-agro.fr : Pourquoi utiliser l’imagerie satellitaire pour connaître l’assolement d’un territoire ?

Guillaume Nanot, DG d’Audanis : Nous sommes partis d’un constat : l’assolement français évolue. Les agriculteurs diversifient leurs productions pour gagner en résilience : maraîchage, polyculture-élevage, plantes à parfums et médicinales. Ces initiatives se structurent d’abord à petite échelle, et ce n’est que plus tard que les distributeurs suivent le courant. Aujourd’hui, ils sont rares à avoir plus de 50 % de part de marché sur leur secteur. Ils ont une bonne vision de leur portefeuille client, mais pas nécessairement de tout leur territoire. Nous voulions donc leur proposer, avec Meo-Agri,…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

 

Je suis convaincu

Mais je veux bien essayer quand même

JE TESTE

15 jours, gratuit, sans engagement

Abonnez-vous

Autres articles du fil