L’Inrae s’intéresse aux cultures intermédiaires sur tournesol

Le projet « Activons les cultures intermédiaires multi-Services », qui durera trois ans, fédère deux unités techniques de l’Inrae et Terres Inovia. Objectif : comparer différents mélanges en culture intermédiaire quant à leur rôle fertilisant et de contrôle des bioagresseurs. Plusieurs couverts seront utilisés sur plus de quarante modalités étudiées.
Les cultures intermédiaires sont de plus en plus utilisées dans les systèmes agroécologiques pour leurs intérêts agronomiques. Afin de préciser l’impact positif que peuvent avoir ces couverts végétaux sur la culture suivante, en l’occurrence le tournesol, particulièrement sensible aux stress biotiques et abiotiques, l’Inrae vient de lancer le projet « Activons les cultures intermédiaires multi-Services » (Cims-On). Financé pour trois ans par l’institut Carnot Plant2Pro, Cims-On générera des références concernant…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

 

Je suis convaincu

Mais je veux bien essayer quand même

JE TESTE

15 jours, gratuit, sans engagement

Abonnez-vous

Autres articles du fil