L’objectif de 15 % de bio en 2022 ne sera pas atteint selon Julien Denormandie

Lors d'une interview sur le plateau de BFMTV/RMC, le 21 avril, le ministre de l'Agriculture a indiqué que seuls 12,5 % de la SAU serait convertie en bio en 2022, pour un objectif initial de 15 %. Le ministre s'est également prononcé sur la rémunération des producteurs et l'étiquetage de l'origine de la viande dès cet été en restauration collective.
Adopté en 2018, le plan Ambition bio fixait l'objectif, pour 2022, d'avoir converti à l'agriculture biologique 15 % des surfaces agricoles françaises. Selon Julien Denormandie, le ministre de l'Agriculture, cette ambition ne sera pas atteinte. « Nous serons à 12,5 % je pense », a-t-il indiqué, le 21 avril, sur le plateau de BFMTV/RMC. Mettant en avant le temps nécessaire des transitions et un possible manque d'accompagnement, il a toutefois insisté sur le fait que ce chiffre représenterait une augmentation de 50 % des surfaces cultivées en bio par rapport à 2017. « J'entends ici et là que ce n'est pas assez, d'autres…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

 

Je suis convaincu

Mais je veux bien essayer quand même

JE TESTE

15 jours, gratuit, sans engagement

Abonnez-vous

Autres articles du fil