Loi d’orientation et d’avenir, les chambres en charge des concertations régionales

Le ministre de l'Agriculture a officiellement lancé, le 7 décembre, les concertations sur la loi d'orientation et d'avenir, qui doit permettre d'assurer le renouvellement des générations. Les chambres piloteront l'échelon territorial de ces réflexions, qui doivent aboutir au printemps 2023 et la rédaction de la loi en juin.
loi d'orientation et d'avenir
Marc Fesneau, le ministre de l'Agriculture, et Sébastien Windsor, le président de Chambres d'agriculture France, le 7 décembre 2022, pour le lancement des concertations sur la loi d'orientation et d'avenir.
Top départ ! Emmanuel Macron avait évoqué la future loi d'orientation et d'avenir lors de son passage au Salon de l'agriculture 2022. Neuf mois plus tard, les concertations liées au futur texte ont officiellement été lancées, le 7 décembre, par le ministre de l'Agriculture Marc Fesneau, en présence de nombreuses parties prenantes. L'objectif est de permettre le renouvellement des générations. « Les agriculteurs doivent faire face à plusieurs grands défis : les évolutions du climat, des facteurs de production tels que le foncier, les intrants, l'énergie, les demandes des consommateurs, rappelle Marc Fesneau. Notre ambition est de réinventer les…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

Autres articles du fil