Loi Énergie-Climat, un texte qui oublie l’agriculture et les territoires, selon la FNSEA

Le projet de loi Énergie-Climat a été adopté le 28 juin 2019 en séance publique à l'Assemblée nationale. Il porte l'objectif de la neutralité carbone en 2050, à travers quatre axes de travail : réduire notre dépendance aux énergies fossiles, lutter contre les « passoires thermiques », une gouvernance et une évaluation de la politique « climat » française renouvelées, et une meilleure maîtrise du prix de l'énergie. L'agriculture n'est guère citée dans le texte. « C'est une loi technique, administrative, qui malheureusement oublie l'Accord de Paris, juge Olivier Dauger, responsable climat et énergie à la Fédération nationale des syndicats…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

 

Je suis convaincu

Mais je veux bien essayer quand même

JE TESTE

15 jours, gratuit, sans engagement

Abonnez-vous