Loi favorisant l’agrivoltaïsme, les sénateurs votent pour sur fond de vigilance

Pour les sénateurs, le développement de l'agrivoltaïsme passe par un encadrement strict de cette pratique, limitant le risque de voir des opérateurs de l'énergie prendre l'ascendant sur les productions agricoles. La proposition de loi qu'ils ont adopté le 20 octobre va dans ce sens.
agrivoltaïsme
Image : Senat.fr
L'agrivoltaïsme ? Les sénateurs sont pour, et l'expriment maintenant depuis plusieurs mois. Ils se sont donc prononcés en faveur de l'adoption d'une proposition de loi dédiée à cette pratique, le 20 octobre (253 voix pour, 3 contre, 97 abstentions). Mais la teneur des échanges souligne leur souhait de limiter les risques de dérives. Une tendance qui se retrouve notamment dans l'adoption d'un amendement visant à ajouter le mot « raisonné » dans son intitulé, qui devient donc « proposition de loi en faveur d'un développement raisonné de l'agrivoltaïsme ».

Vigilance autour des « projets alibis »

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

Inscription à la newsletter Innovations

En validant ce formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Autres articles du fil